Retour au blogue

Où tout a commencé

Écrit par Dominic Fillion, 19 février 2015

Hiver 2013, on cherche une idée, un concept, une quête afin de faire bouger les choses. Alors vient l’idée de faire en premier lieu une vidéo de motion lapse essentiellement composée de timelapse du Vieux Québec. Comme c’est l’hiver, le soleil se couche tôt, le Vieux Québec est calme de ses touristes et il revêt ses plus beaux attributs: les couverts de neiges et les millions de lumières. Le concept était alors fondé: l’hiver, la nuit, le Vieux Québec et sa lumière. On commence par des mouvements simple sur des rails et un appareil photo contrôlé par quelques moteurs et logiciels, mais l’envie d’aller plus loin arrive rapidement; on saute à l’hyperlapse. Plusieurs tentatives et surtout plusieurs échecs sont à la base du développement de la technique de prise de photo entièrement manuelle, longue et à ce moment aléatoire. On continu, on se gèle les doigts, on recommence plusieurs séquences car le seul moyen de voir si une séquence est réussie ou est à rejeter est en la regardant une fois assemblée lors du montage. L’expérience est somme toute enrichissante, en passant par des découvertes d’endroits particuliers tels que le clocher de la Basilique Notre-Dame accessible via une escalade à ses risques et périls et l’accès privilégié à la corniche de l’édifice Price, escorté par deux policiers de la SQ. Voici Nocte Lumen, alias les lumières de la nuit en latin (traduction libre).
DF

 

Retour au blogue